Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses