Art préhistorique en Bande Dessinée (L') - Tome 2

Description

« Nous n’avons rien inventé »Il y a environ 29 000 ans, alors que l’Europe connaît les débuts d’un important refroidissement climatique, les groupes d'Homo sapiens développent la culture gravettienne, puis lors du maximum glaciaire, la culture solutréenne.Ces nomades, qui migrent au rythme des saisons et du gibier, sont de fabuleux artistes ! Les statuettes féminines, connues de l'Atlantique à l'Oural, sont caractéristiques du Gravettien, comme les empreintes de mains peintes, découvertes dans de nombreuses grottes. Ils enterrent aussi leurs morts, et certains groupes inventent même le tissage et la céramique !Dans ce deuxième tome, Éric Le Brun vous propose de visiter les sites incontournables de l’art préhistorique, comme la célèbre grotte de Lascaux, et fourmille d’informations passionnantes sur la vie de nos ancêtres.

Autres informations

Autres albums de la série



Art préhistorique en Bande Dessinée (L') - Tome 2

« Nous n’avons rien inventé »Il y a environ 29 000 ans, alors que l’Europe connaît les débuts d’un important refroidissement climatique, les groupes d'Homo sapiens développent la culture gravettienne, puis lors du maximum glaciaire, la culture solutréenne.Ces nomades, qui migrent au rythme des saisons et du gibier, sont de fabuleux artistes ! Les statuettes féminines, connues de l'Atlantique à l'Oural, sont caractéristiques du Gravettien, comme les empreintes de mains peintes, découvertes dans de nombreuses grottes. Ils enterrent aussi leurs morts, et certains groupes inventent même le tissage et la céramique !Dans ce deuxième tome, Éric Le Brun vous propose de visiter les sites incontournables de l’art préhistorique, comme la célèbre grotte de Lascaux, et fourmille d’informations passionnantes sur la vie de nos ancêtres.

Art préhistorique en Bande Dessinée (L') - Tome 2

« Nous n’avons rien inventé »Il y a environ 29 000 ans, alors que l’Europe connaît les débuts d’un important refroidissement climatique, les groupes d'Homo sapiens développent la culture gravettienne, puis lors du maximum glaciaire, la culture solutréenne.Ces nomades, qui migrent au rythme des saisons et du gibier, sont de fabuleux artistes ! Les statuettes féminines, connues de l'Atlantique à l'Oural, sont caractéristiques du Gravettien, comme les empreintes de mains peintes, découvertes dans de nombreuses grottes. Ils enterrent aussi leurs morts, et certains groupes inventent même le tissage et la céramique !Dans ce deuxième tome, Éric Le Brun vous propose de visiter les sites incontournables de l’art préhistorique, comme la célèbre grotte de Lascaux, et fourmille d’informations passionnantes sur la vie de nos ancêtres.

Autres albums de la série