L'article a bien été ajouté à votre panier

Grands Peintres (Les) - Tome 14

Description

Les muses et l’artParis, hiver 1893. Par l’intermédiaire de son ami le marchand d’art Paul Durand Ruel, Auguste Renoir rencontre Erik Satie au cabaret montmartrois du Chat Noir. En discutant, Renoir se rend compte qu’il connait la future épouse de Satie qui fut un temps l’une de ses muses. À l’époque, le peintre avait deux modèles féminins favoris qui étaient également ses maîtresses : Suzanne Valadon, qui posa pour Danse à la Ville, et Aline Charigot pour Danse à la Campagne. Deux rivales, de caractères totalement opposés, qui se jalousaient Renoir et dont le destin a ironiquement voulu que leurs tableaux soient toujours exposés côte à côte. Une relation tumultueuse qui démontre l’influence des muses sur les artistes de l’époque.Dodo et Ben Radis nous replongent dans l’effervescence artistique du Montmartre de la fin du XIXe siècle : cette période de transition entre la Commune et la première guerre Mondiale qui fut l’une des plus prolifiques de l’histoire des arts.

Autres informations

Autres albums de la série



Grands Peintres (Les) - Tome 14

Les muses et l’artParis, hiver 1893. Par l’intermédiaire de son ami le marchand d’art Paul Durand Ruel, Auguste Renoir rencontre Erik Satie au cabaret montmartrois du Chat Noir. En discutant, Renoir se rend compte qu’il connait la future épouse de Satie qui fut un temps l’une de ses muses. À l’époque, le peintre avait deux modèles féminins favoris qui étaient également ses maîtresses : Suzanne Valadon, qui posa pour Danse à la Ville, et Aline Charigot pour Danse à la Campagne. Deux rivales, de caractères totalement opposés, qui se jalousaient Renoir et dont le destin a ironiquement voulu que leurs tableaux soient toujours exposés côte à côte. Une relation tumultueuse qui démontre l’influence des muses sur les artistes de l’époque.Dodo et Ben Radis nous replongent dans l’effervescence artistique du Montmartre de la fin du XIXe siècle : cette période de transition entre la Commune et la première guerre Mondiale qui fut l’une des plus prolifiques de l’histoire des arts.

Grands Peintres (Les) - Tome 14

Les muses et l’artParis, hiver 1893. Par l’intermédiaire de son ami le marchand d’art Paul Durand Ruel, Auguste Renoir rencontre Erik Satie au cabaret montmartrois du Chat Noir. En discutant, Renoir se rend compte qu’il connait la future épouse de Satie qui fut un temps l’une de ses muses. À l’époque, le peintre avait deux modèles féminins favoris qui étaient également ses maîtresses : Suzanne Valadon, qui posa pour Danse à la Ville, et Aline Charigot pour Danse à la Campagne. Deux rivales, de caractères totalement opposés, qui se jalousaient Renoir et dont le destin a ironiquement voulu que leurs tableaux soient toujours exposés côte à côte. Une relation tumultueuse qui démontre l’influence des muses sur les artistes de l’époque.Dodo et Ben Radis nous replongent dans l’effervescence artistique du Montmartre de la fin du XIXe siècle : cette période de transition entre la Commune et la première guerre Mondiale qui fut l’une des plus prolifiques de l’histoire des arts.

Autres albums de la série